Le charlatan et l’innovateur

Le charlatan et l’innovateur

 

Le charlatan

Il vous propose une solution illicite à un problème qu’il n’a pas créé de lui-même.

Le charlatan passe dans le village et vous propose ses « potions miracles » pour faire pousser les cheveux. Ici, il n’est pas à l’origine du problème, il est juste venu vous proposer « La » solution miracle à vos épreuves. Vous n’aviez pas de cheveux, Qadar-Allah ma châ, vous pouviez patienter, utiliser un remède authentique de la Sunna, mais non, ce charlatan vous a convaincu d’utiliser sa potion. Le comble, c’est que pour mieux vous mettre en confiance, il a même eu l’audace de vous dire que si vous faisiez une petite invocation (do’a) après avoir bu sa potion (dont il sait très bien qu’elle ne marche pas) vous retrouverez vos cheveux d’antan. Donc au mieux, vos cheveux n’ont pas repoussé, au pire, votre maladie s’est aggravée à cause de cette « solution du charlatan ». Mais l’innovateur en religion, lui, est un peu plus fort de café que le charlatan.

 

L’innovateur

Il vous propose une solution illicite à un problème qu’il a fabriqué de lui-même.

L’innovateur, lui, passe dans le village, aucun problème de calvitie, rien, tout se passe comme d’habitude mais il vous raconte ses philosophies, que la situation des musulmans est une catastrophe des plus absolues et que tout ça c’est à cause du roi. Une fois qu’il vous a convaincu que vous aviez un problème, le bon charlatan n’oubliera pas de vous proposer sa « potion magique » du coup d’Etat. Vous n’aviez pas une vie des plus idéales, Qadar-Allah ma châ, vous pouviez patienter, utiliser un remède authentique de la Sunna, vous aviez même, avec un peu de patience, l’espoir de vous en sortir durablement si vous aviez été consulter les Docteurs (‘Ulamas) pour ce problème mais non, ce charlatan vous a convaincu d’utiliser sa « potion ». Donc au mieux, votre situation ne s’est pas améliorée, au pire, le versement du sang, l’insécurité et le chaos laissent place aux effets secondaires de cette « potion miracle ». Ceux qui cherchent le charlatan pour lui demander des comptes le retrouveront bien souvent sur le trône qu’il convoitait secrètement. Pour la simple et bonne raison qu’il a toujours voulu virer tous les véritables Docteurs et pharmaciens du Royaume et remplacer tout ce personnel soignant par son nouveau programme de soin basé sur ses « produits miracles ».

 

Face à un problème, le charlatan et l’innovateur qui ne sont que les deux faces d’une même pièce, proposent tous les deux une solution illicite, rejetée par Allah et son Messager.

 

Ainsi, le Musulman discerne entre :

1 – Les ‘Ulamas des Gens de la Sunna et du Consensus (les Docteurs qui ont étudié le remède absolu qu’est le Coran, ont compris la méthode pour appliquer ce remède à nos maux avec la compréhension des Salafs de cette communauté. (c’est-à-dire le Prophète (Qu’Allah prie sur lui et le salue), les Compagnons (qu’Allah les agrée), car ils l’ont suivi avec excellence et les pieux prédécesseurs des trois premiers siècles, car ils les ont suivi avec excellence, ainsi que ceux qui les ont suivi, précisons, avec excellence, c’est à dire dans le dogme (‘aqida) comme dans la méthodologie (manhaj).

2 – Et les charlatans improvisés des factions désorientées parmi les SoufisIkhwani, Qutbi, Sourouri, Tablighi, Rawafidh, etc. (les faux praticiens qui ont étudié le remède absolu qu’est le Coran, mais l’ont compris avec la compréhension des fondateurs de leur secte, ces derniers leur ayant raconté qu’ils ont eu un rapport direct avec le Prophète (rêve), qu’ils étaient mandatés etc.). Un peu comme certains charlatans dans la médecine, ces gourous-thérapeutes ne sont pas inscrits au conseil de l’ordre de la Sunna.

Les premiers ont une approche lucide de la réalité individuelle et collective des Musulmans, n’exagèrent pas les maladies tout en les prenant au sérieux. Ils perçoivent la réalité du terrain à la lumière du Coran et de la Sunna, avec l’exclusive compréhension légitime de nos Salafs. Leur méthodologie pour soigner les maux actuels de la communauté est calquée avec exactitude sur la méthode du Prophète (Qu’Allah prie sur lui et le salue). Tant dans la perception que dans la correction du symptôme, les Docteurs ont l’approche qui est en conformité avec ce qu’Allah attend de nous dans cette situation.

Les seconds estiment qu’ils ont mieux compris que les Docteurs. N’hésitent pas à exagérer les maladies, les amplifier, voire les créer, pour mieux vendre leurs « produits miracles ». Ils perçoivent la réalité individuelle des Musulmans et leur réalité collective, cette fois, à la lumière des principes écrits par le fondateur de leur secte, principes constamment changés et mis à jour par les différents responsables (mourshid) se succédant à la tête de l’organisation.

 

Conclusion :

Que nous soyons malades, en bonne santé ou touchés par la situation de nos frères qui souffrent de maladies, notre seule option de guérison est de consulter les véritables Docteurs qui sont les seuls qualifiés et compétents pour nous proposer le remède qui convient à notre situation. Cette option nous invite à consulter les plus expérimentés d’entre eux, les plus reconnus et ceux qui mordent le plus à la Sunna pour s’y accrocher. Elle nous invite à disqualifier tous les fondateurs auto-proclamés des sectes, les savants isolés, les prédicateurs fantaisistes et l’ensemble de ceux contre qui les Docteurs nous ont mis en garde.

Devant les difficultés que rencontre notre communauté, il ne tient qu’à nous de choisir, aussi bien individuellement que collectivement, de boire la potion des charlatans de notre communauté, ou de consulter les Docteurs que sont les savants.

 

Sâalem abou AbdrRahmaan.

 

 

NB : Pour des raisons que je n’exposerai pas ici, je précise, avec toute la modestie et le respect, que j’interdis à toute personne de copier cet article et de le reposter sur son compte. Que celui qui a lu cet avertissement de ma part et le fait quand-même, prenne ses responsabilités devant Allah.
Si vous souhaitez partager cet article, vous pouvez utiliser 2 options.
Soit faire un renvoi avec le lien http de cet article et le poster sur votre blog. Soit utiliser les boutons Facebook et Twitter situés en dessous de l’article sans rien modifier de l’intitulé qui s’affiche.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :