Diviser l’innovation en types et catégories – Cheikh Ahmad Baazmoul

Question : Quelle est la réplique à celui qui dit que certains types d’innovations sont plus graves que certains types de péchés?

Réponse :

Il est réfuté par la Parole du Très-Haut :

« Dites : « Apportez vos preuves, si vous êtes véridique » (Coran, 27/64, traduction française dans le sens du verset)

Quelle est la preuve issue du Livre, de la Sunna ou du manhaj des pieux prédécesseurs, qu’Allah soit satisfait d’eux, pour cette parole; la question de la jinsiyya (diviser en types, catégories) dans les innovations? Il n’existe aucune preuve. Il existe plutôt une preuve qui contredit cela! Il existe une preuve qui contredit cela! Allah, le Puissant et Majestueux, dit :

« Ceux qui émiettent leur religion et se divisent en sectes, de ceux-là tu n’es responsable en rien » (Coran, 6/159, traduction française dans le sens du verset)

Allah a donc nié de façon complète que le Prophète (sall-Allah-‘alayhi-wa-sallam) ait un moindre lien avec eux! Également la Parole d’Allah, le Très-Haut :

« Et voilà Mon chemin dans toute sa rectitude, suivez-le donc; et ne suivez pas les sentiers, car ils vous écarteront de Sa voie » (Coran, 6/153, traduction française dans le sens du verset)

Il a donc blâmé l’ensemble des fractionnements, des innovations et égarements. Et par ailleurs sa parole (sall-Allah-‘alayhi-wa-sallam) répétée dans ses assises : « Certes, la meilleure des Paroles est la Parole d’Allah et la meilleure guidée est la guidée de Muhammad. Et les pires des affaires sont les choses nouvellement inventées (dans la Religion) et chaque chose nouvellement inventée est une innovation et tout innovation est égarement et tout égarement est au Feu ».

Il n’a pas dit (‘alayhi-s-salât-wa-s-salâm) : « Sauf qu’il existe certains péchés qui sont pires que certaines innovations ». Non! Et comme nous l’avons vu précédemment dans la rissâla, parmi les propos du cheikh, qu’Allah lui fasse miséricorde, lorsqu’il clarifia que les innovations sont plus dangereuses et plus graves que les péchés. Je vous ai rapporté également la parole de cheikh al islam Ibn Taymiyya, qu’Allah lui fasse miséricorde, lorsqu’il dit que l’innovation est plus grave que le péché au regard de la Sunna et de l’Ijma’ (consensus des savants). Ceci fut également rapporté d’Al Chafi’i et d’un groupe parmi les Salafs, qu’Allah soit satisfait d’eux. L’un d’eux affirma : « Que mon fils accompagne un joueur de tambour ou un flutiste est meilleur que le fait qu’il accompagne une personne de l’innovation ». Ainsi que d’autres textes. Cependant, comme j’ai attiré votre attention précédemment, ils ne voulaient pas dire par là que commettre le péché est une affaire aisée, c’est plutôt là sous l’angle de la comparaison et sous l’angle de « Quiconque tombe dans cette affaire, alors ceci est meilleur que cela ».

Donc il ne doit pas être attribué aux Salafis qu’ils ne considèrent pas les péchés et les actes de désobéissance comme étant des kabâ-ir (péchés majeurs) ou des saghâ-ir (péchés mineurs). Au contraire, ils mettent l’accent sur le danger des péchés, désapprouvent les péchés et craignent le fait de tomber dans ces derniers, et ils ordonnent au commun des gens parmi eux, hommes et femmes de se repentir et de revenir à Allah. Ceci fait donc partie du madhhab d’Ahlus Sunna wal Jamâ’a – et ceci est une question profonde et précise, ceux qui la connaissent et la comprennent sont peu – lorsqu’ils invitent au repentir; ils invitent au repentir de la mécréance et du Chirk par le retour à l’islam, ils invitent au repentir de l’innovation par le retour à la Sunna et ils invitent au repentir de la désobéissance et des péchés par la recherche de pardon et le fait de revenir à Allah, le Puissant et Majestueux. À la différence des gens des passions qui élargissent l’affaire des péchés comme s’ils étaient mécréance et hérésie et ils délaissent les innovations comme s’ils étaient une mouche qui se posait sur le nez de certains d’entre eux, évoquant ce sujet à la légère. Et c’est une différence critique entre les deux [Les Gens de la Sunna et les gens des passions].

Et c’est pourquoi tu les vois évoquer en long et en large et détailler leurs discours sur les gens du péché, tandis que lorsque l’innovation se présente, ils s’évaporent comme les nuages disparaissent. Na’am.

Source : Questions et réponses sur le Manhaj (méthodologie) – cheikh Ahmad Baazmoul, article original : http://salaf-us-saalih.com/2013/10/12/questions-answers-regarding-manhaj-methodology-shaykh-ahmad-baazmool/, traduit de l’anglais par Saalem Abou ‘AbdrRahman.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :